Il est fréquent d’observer, lors d’une soirée en plein air, que les moustiques semblent avoir des cibles préférées. Mais qu’est-ce qui fait que certaines personnes sont plus susceptibles d’être piquées que d’autres ? Cette question, que beaucoup se posent, a aussi interpellé les chercheurs. Plusieurs études ont mis en lumière certains facteurs qui peuvent expliquer ce phénomène. Dans cet article, nous nous pencherons sur les raisons qui attirent davantage les moustiques vers certains individus.

    Les moustiques et le CO2

    L’une des principales explications à cette attirance est la production de dioxyde de carbone (CO2) par l’organisme. Les moustiques, notamment les femelles qui ont besoin de sang pour développer leurs œufs, sont attirés par le CO2 que nous expirons. Plus une personne produit de CO2, plus elle risque d’attirer les moustiques. Cela peut expliquer pourquoi les adultes et les personnes en surpoids, qui ont tendance à produire plus de CO2, sont souvent plus ciblés.

    L’odeur corporelle, un facteur déterminant

    Au-delà du CO2, les moustiques sont également sensibles à certaines odeurs corporelles. Les composés chimiques présents dans notre sueur, tels que l’acide lactique, l’acide urique, l’ammoniac et d’autres substances, peuvent attirer les moustiques. Une étude publiée dans la revue PLoS ONE a montré que les moustiques sont particulièrement attirés par les personnes dont la flore cutanée est plus riche et diversifiée.

    Les vêtements colorés attirent les moustiques

    Il peut sembler étrange, mais la couleur de vos vêtements peut jouer un rôle dans l’attraction des moustiques. Les moustiques ont une vision qui leur permet de percevoir certaines couleurs plus facilement. Les vêtements foncés ou vifs attirent davantage leur attention que les vêtements clairs.

    A lire  Est-ce que Leclerc accepte les tickets restaurants ?

    Conclusion

    Ainsi, la tendance des moustiques à piquer certaines personnes plus que d’autres n’est pas un mythe. Il existe des facteurs concrets, qu’il s’agisse de la production de CO2, de l’odeur corporelle ou même de la couleur des vêtements, qui peuvent expliquer cette préférence. Bien qu’il soit difficile de changer certains de ces facteurs, comprendre pourquoi vous êtes une cible de choix peut vous aider à prendre les mesures préventives nécessaires.